Chose promise…

J’ai grandi dans une famille où chaque repas se terminait immanquablement par une note sucrée. On mangeait du dessert deux fois par jour et je ne compte même pas les petits déjeuners où l’on tartinait de la confiture ou du caramel sur nos toasts. À l’époque, ma mère cuisinait tartes, gâteaux, biscuits, beignes, etc. et quelquefois, elle s’en remettait aux boîtes de Jell-O ou de pouding au butterscotch pour satisfaire nos papilles avides de leur dose de saccharose. Mes habitudes alimentaires ont beaucoup changé depuis… je mange toujours des desserts mais moins souvent. Tout ça pour dire, que même si les desserts prennent moins de place dans ma vie, ils sont toujours importants pour moi. Ils me ramènent à des souvenirs d’enfance et me donnent une dose de réconfort. [Heureusement, à l’âge de 60 ans, j’ai appris à trouver du réconfort de d’autres façons].

Tel que promis, j’ai mis au point une nouvelle recette sur mon blogue. J’avais envie de pouding crémeux et j’avais de la purée de citrouille Winter luxury pie alors j’ai développé cette recette de pouding à la citrouille et au lait de coco.

Deux ingrédients qui vont si bien ensemble. À ma première tentative, j’ai parfumé le pouding en y infusant (et recyclant) le résidu d’épices de mon fameux sirop à la citrouille et aux épices. C’était délicieux mais on a pas toujours un résidu d’épices sous la main alors j’ai fait un autre essai avec tout plein de bonnes épices et là j’ai trouvé que c’était trop. C’est vraiment un art que de doser les épices avec la citrouille et même après toutes ces années à cuisiner ma cucurbitacée bien-aimée, je ne réussis pas forcément du premier coup. Heureusement, je suis arrivée à un résultat exquis à ma troisième expérimentation avec une dose limitée de cannelle et pas n’importe laquelle, la vraie, celle qu’on appelle aussi « cannelle de Ceylan ». Elle contient des arômes plus complexes et moins agressifs que la casse qu’on appelle à tort de la cannelle.

Cannelle de Ceylan vendue au magasin en vrac près de chez moi

Et pour ajouter un peu de rondeur, j’y ai mis une toute petite touche de vanille de Bourbon… voilà qu’en plus ça goûte presque le caramel. Trop bon, je me demande même si je ne préfère pas ce pouding quand il est encore tiède plutôt que refroidi. Vous avez une préférence? Pour ma part, j’ai déjà en tête quelques variantes comme utiliser la prochaine fois du lait de coco léger et pourquoi pas simplement du lait… dans ce dernier cas, je ne manquerai pas d’ajouter un peu de beurre…à suivre!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s